Lexique de l’immobilier

Chacun de nos contenus immobilier ou sur l’état des lieux contient des mots spécifiques propres au secteur de l’immobilier et de l’état des lieux. Il se peut que vous ne connaissiez pas certains de ces mots. C’est pourquoi, nous avons créé un lexique immobilier ou autrement appelé glossaire immobilier. Si vous avez besoin de précisions sur un mot ou plusieurs, contactez-nous, nous répondrons avec grand plaisir.

ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

Bail :

Autre nom pour nommé le contrat de location. Il s’agit d’un document contractualisant les modalités de la location d’un bien immobilier.

Bailleur :

Dans le cadre d’un location d’un bien immobilier le propriétaire donne à bail au locataire qui lui prend à bail. C’est dans ce cadre là que l’on nomme le propriétaire bailleur.

Bonde :

Il s’agit de l’élément servant à boucher les lavabos, baignoires ou autres bidets.

Carrez :

Il s’agit de la surface plancher d’un bien immobilier après retranchement des murs, cloisons, cage d’escalier…etc ayant au minimum une hauteur de 1m80.

Caution : 

Personne qui garantie que le paiement d’un loyer dans le cas où le locataire ne pourrait le faire.

Colocation : 

Location d’un logement à plusieurs.

Compteur électromagnétique : 

Modèle ancien doté d’une roue au milieu. La rotation de la roue est proportionnelle à la consommation d’électricité. Il peut y avoir un affichage (pour un tarif de base) ou deux affichages (un pour les heures pleines exemple la journée, et un pour les heures creuses comme par exemple la nuit). La consommation électrique est donc calculée grâce au nombre de rotations effectuées par la roue.

Compteur électronique : 

Plus moderne, c’est généralement un boitier blanc doté d’un cadran unique accompagné de boutons bleus. La consommation est donc affichée et les boutons permettent d’accéder aux différentes informations (tarif base, Heures pleines/creuses…).

Compteur “Linky” : 

Nouvelle génération de compteur (intelligent), il a la particularité de porter son nom et d’être composé d’un boîtier jaune. Le suivi de la consommation peut se faire en ligne ou bien en direct via les boutons. Très facile à manipuler.

Contrat de location : 

Également nommé bail, il s’agit d’un document contractuel entre propriétaire et locataire fixant les modalités d’une location d’un bien immobilier.

Copropriétaire :

Personne possédant un bien en commun avec d’autres.

Copropriété :

Organisation d’un immeuble dont la propriété est repartie entre plusieurs personnes.

Crédence :

Il s’agit d’une protection qui se situe généralement entre le plan de travail situé dans la cuisine et les meubles hauts. Cela permet d’éviter les éclaboussures de graisses.

Déductible :

Il s’agit de frais qui peuvent être retrancher, retirer. Généralement à des charges ou des impôts.

Dégradation :

Une dégradation est une détérioration qui peut être volontaire, ou involontaire par négligence. La dégradation est toujours de la responsabilité du locataire. La vétusté, qui correspond à l’usage normal d’une peinture ou d’un sol ne peut être considérée comme une dégradation.

Dépôt de garantie :

Il s’agit du montant versé par le locataire lors de la location d’un bien immobilier. Ce dernier est généralement égal à un mois de loyer hors charges (dans le cadre d’une location vide). Le dépôt de garantie a pour but de protéger le propriétaire en cas de dégradation. Dans le cas où tout se passe bien, ce dernier doit être restitué dans un délais d’un mois suivant l’état des lieux de sortie.

DPE : 

Acronyme de Diagnostique de Performance Énergétique, il est obligatoire depuis la loi du 1er Novembre 2016 pour toute acte de vente d’un bien immobilier. Depuis le 1er Juillet 2007, il est obligatoire dans tout contrat de location d’un bien immobilier. il s’agit d’un document attestant des performances énergétiques du dit logement. Ce document doit être délivré par des professionnels.

État : 

Fait référence à l’intégrité physique et fonctionnelle d’un bien ou d’une partie du logement.

  • – Neuf : Qui est nouveau, qui n’a jamais servi
  • – Bon état : Qui ne présente aucune dégradation
  • – Etat d’usage, Etat vétuste : Qui reflète une usure normale, naturelle
  • – Mauvais état : Qui reflète un état d’usure non naturel
  • – Hors service : Qui n’est plus en état de fonctionner
  • – Dégradé : Qui présente une ou plusieurs dégradations
  • – Défaut d’entretien : Élément non nettoyé, non entretenu
  • – Non équipé : N’est pas présent dans la pièce

État de fonctionnement :

Qu’il s’agisse d’un appareil électronique, d’une prise électrique ou bien d’une VMC il est impératif de vérifier le fonctionnement. C’est ce que l’on détermine par état de fonctionnement. En état de fonctionnement nécessite que l’appareil soit en état de fonctionner normalement, sans heurt possible.

État des lieux d’entrée :

Il s’agit du document attestant de l’état d’un bien immobilier lors de l’entrée dans les lieux par le locataire. En son absence l’état du bien immobilier est considéré comme bon. Ce document doit être réalisé (de préférence) le jour de la remise des clés, en présence des deux parties. Il doit également être signé par les deux parties. Il a pour but de prévenir d’éventuels litiges en cas de dégradations.

État des lieux de sortie : 

L’état des lieux de sortie est réalisé de façon contradictoire entre le locataire et le bailleur ou son représentant. Ce dernier est réalisé à la fin d’une location d’un bien immobilier lors de la remise des clés. Il a pour but de constater d’éventuelles dégradations ou défauts d’entretien de la part du locataire.

État d’usage :

Qualifie la dépréciation d’un bien suite à un usage normal et répété.

État vétuste : 

Qualifie l’état d’un bien détérioré par le temps.

Expert en état des lieux : 

Personne qui possède une expertise dans la réalisation des états des lieux d’entrée et de sortie.

Foncier :

Tout ce qui est lié à la propriété bâtie ou non.

Garant :

Personne qui se porte caution d’une autre.

Gestion immobilière :

La gestion immobilière se différencie de la gestion locative par le fait qu’elle englobe la totalité de la gestion du patrimoine immobilier. Un propriétaire confie à un mandataire la gestion de son patrimoine immobilier.

Gestion locative : 

Lorsqu’une personne possède un ou plusieurs biens immobilier qu’elle met en location, cette dernière peut mandater un professionnel pour en assurer la gestion. La gestion locative a pour mission de prendre en charge les services suivants :

  • – Recherche et sélection du locataire
  • – Envois des avis d’échéances
  • – Gestion de la perception du loyer et de l’envoi des quittances de loyer
  • – Vérification des documents obligatoires tels que les attestations d’assurance habitation
  • – Toutes les tâches liées à la location (gestion des petits travaux, gestion des impayés…etc)

Habitat indigne :

Ensemble des situations d’habitat qui sont ne sont pas en accord au droit au logement et indigne à la condition humaine. En savoir plus

Habitat insalubre :

Logement qui présente un risque pour les locataires ou bien le voisinage. Généralement les logements sont insalubres en raison de dégradations ou bien de conditions anormales d’occupation du logement.

Huissier de justice : 

L’huissier de justice dans le cadre d’une démarche non judiciaire (cas d’un état des lieux litigieux) a pour mission d’établir des constations qui décrivent neutres, objectives et incontestables ce qu’il voit. En savoir plus

Index de consommation :

Il s’agit de l’affichage de la consommation sur les différents compteurs (eau, gaz, électricité).

Litige :

Désaccord entre deux parties, généralement le propriétaire et le locataire. Les uns contestent l’exercice d’un droit par les autres.

Locataire :

Personne qui prend un bien immobilier à loyer, en vertu d’un contrat de louage.

Loi ALUR :

La loi Alur est une loi qui visent à faciliter et modifier l’accès au logement. Elle a également pour but d’améliorer les relations entre propriétaire et locataire. En savoir plus…

Loyer :

Prix du louage d’un bien immobilier. Il est déterminé au jour 1 du contrat et peut être revu à la hausse ou à la baisse selon certains critères.

Nature de la dégradation :

Qualifie le type de dégradation constatée pour un bien ou une partie du logement.

  • – Rayure : La surface est légèrement entaillée
  • – Enfoncement / Bosselage : Présente des bosses ou des renfoncements
  • – Cassure : L’élément est cassé
  • – Fissure : L’élément est fissuré
  • – Éclat / Bris : L’élément présente des fragments manquants
  • – Pièce manquante : Une pièce, un morceau de l’élément est absent
  • – Tâche/Traces : La surface présente des marques salissantes
  • – Moisissure : saleté présente sous forme de champignons
  • – Trou : Présente un ou plusieurs trous

Neuf :

État d’un logement ou d’une partie d’un logement qui n’a pas encore servi.

Notaire :

Officier ministériel qui établit des actes authentiques liés à l’immobilier et d’autres sujets.

Plafond :

Partie qui limite la partie supérieure d’un bien immobilier.

Plinthe :

Il s’agit d’une plate bande d’un mur qui sert à protéger sa base et également recouvrir sa jonction avec le sol. Elle peut être de divers matériaux comme le bois ou la pierre.

Quittance :

Attestation du propriétaire à destination du locataire qui indique que le paiement d’une somme due. Le loyer en l’occurence.

Revenus fonciers :

Ensemble des revenus provenant des locations immobilières.

Revêtement :

Élément pouvant être de nature diverse et variée (peinture, carrelage, crépis, marbre, parquet…etc) qui sert à recouvrir les parties d’un logement : murs, sol, plafond.

Syndic :

Il est élu par le syndicat des copropriétaires. Il exécute les décisions et assure la gestion technique, comptable et financière de l’immeuble.

Syndicat de copropriété :

Il est composé des copropriétaires. Il gère les parties communes de l’immeuble et défend les intérêts des copropriétaires.

Valeur locative :

Il s’agit du revenu généré par la location d’un bien immobilier.

Vétusté :

État d’usure ou de détérioration résultant du temps ou de l’usage normal des matériaux et éléments d’équipement dont est constitué le logement. En savoir plus…

Vigic ou Vigik :

Système de contrôle à l’entrée des immeubles d’habitation.

VMC :

VMC est l’acronyme de Ventilation Mécanique Contrôlée. Il s’agit d’un dispositif permettant de renouveler l’air d’une pièce d’un bâtiment.

VMC à simple flux :

Une VMC est dite à simple flux lorsque l’air ne circule que dans un sens. L’air est donc aspiré à l’extérieur du bâtiment, ce qui permet – notamment dans les pièces humides – de faire circuler l’air humide et les mauvaises odeurs.

VMC à double flux :

La VMC à double flux permet l’entrée et la sortie de l’air dans les deux sens. Elle est présente généralement dans les pièces dîtes “sèches” comme le salon ou bien les chambres. Cela permet d’apporter de l’air dans ces pièces et d’extraire l’air humide dans les pièces comme la salle de bain.

Votre état des lieux réalisé par un expert ça vous intéresse ?

Nos experts organisent et réalisent votre état des lieux avec photo

Je réserve mon état des lieux